16.7.05

A inumanidade do humano

Podemos ser tentados a pensar que é a porção animal do homem (também racional, segundo a definição consagrada) que triunfa nos actos bárbaros e "animalescos" a que temos assistido nos últimos tempos.

Ilusão! Os animais guiam-se pelo "instinto", aqui é a "pulsão", para além do instinto, do prazer e da homeostasia, o que triunfa.

A "pulsão de morte", entenda-se. Ou já nos esquecemos do nome que Freud inventou por volta de 1920?

1 comentário:

Alexandra disse...

J'ai la tête qui éclate
J'voudrais seulement dormir
M'étendre sur l'asphalte
Et me laisser mourir

Stone le monde est stone
Je cherche le soleil
Au milieu de la nuit

J'sais pas si c'est la terre
Qui tourne à l'envers
Ou bien si c'est moi
Qui m'fais du cinéma
Qui m'fais mon cinéma

J'ai plus envie d'me battre
J'ai plus envie d'courir
Comme tous ces automates
Qui bâtissent des empires
Que le vent peut détruire
Comme des châteaux de cartes

Stone le monde est stone
Je cherche le soleil
Au milieu de la nuit

J'sais pas si c'est la terre
Qui tourne à l'envers
Ou bien si c'est moi
Qui m'fais du cinéma
Ohhh mon cinéma


Stone le monde est stone
Je cherche le soleil
Au milieu de la nuit

Laissez-moi me débattre
Venez pas m'secourir
Venez plutôt m'abattre
Pour m'empêcher d'souffrir
J'ai la tête qui éclate (Stone)
J'voudrais seulement dormir (Stone)
M'étendre sur l'asphalte (Stone)
Et me laisser mourir (Stone)


Stone... Le monde est stone

Michel Berger